Le projet FASEP innovation verte mené par Fonto de vivo en Colombie, a démarré en 2021 avec le soutien de la Direction Générale du Trésor de France et la contribution du gouvernement Colombien, du département du Vichada et d’une association de peuples indigènes de la forêt Mataven.

Un dispositif d’aide au financement de projets à caractère social et environnemental

Un accès inégal à l’eau dans les zones isolées en Colombie

En Colombie, on estime que la contamination de l’eau potable est à l’origine de plus de 500 000 décès par an. Un fléau qui touche les populations victimes de maladies hydriques comme des diarrhées, le choléra, la dysenterie, la fièvre typhoïde et la poliomyélite, etc. C’est un désastre de santé publique auxquelles les gouvernements doivent faire face pour préserver la population.

C’est dans ce contexte que la France et le département du Vichada, déjà liés par des coopérations fortes ont souhaité agir ensemble. Ce déploiement de systèmes de filtration d’eau domestique ORISA® s’inscrit dans cette continuité et notamment au cœur de la priorité du gouvernement national colombien à travers le programme « Eau pour la campagne ». Son objectif vise à « réduire les inégalités en matière de couverture, continuité et qualité dans les zones rurales du pays ». En régions rurales et isolées, l’accès à l’eau est un enjeu de santé publique et représente un véritable challenge pour la Colombie, un pays où l’on estime que 15 millions de personnes ont un accès aléatoire à de l’eau apte à la consommation humaine et 1,6 million de personnes n’ont pas accès à l’eau potable. Un chiffre colossal qui met en évidence la nécessité de développer « l’infrastructure basique de services publics domestiques ou des solutions alternatives » tels que les purificateurs domestiques ORISA®.

  • ©Ministère du logement colombien – Démonstration de purification d’eau ORISA® du fleuve Orinoquo 

  • ©Ministère du logement colombien – Enfants de la communauté indigène Esperanza PAVI bénéficiaires de purificateurs ORISA® – Puerto Carreño – Vichada – Colombie 

  • ©Ministère du logement colombien – Eau du fleuve Orinoquo purifiée par ORISA®

Une solution autonome clé en main pour filtrer l’eau dans la durée

Aux prémices de ce projet, 2430 purificateurs d’eau étaient destinés pour des bénéficiaires dont l’identification s’est faite par l’équipe Fonto de vivo LATAM et des partenaires locaux. Pendant 2 années, ils sont allés à la rencontre de plus de 8500 bénéficiaires dans 300 communautés vivant en totale autonomie. Ils ont également rencontré 51 écoles et 10 centres de santé. Ils ont longuement échangé avec eux pour comprendre leurs habitudes, leurs modes de vie et les sensibiliser à la consommation d’eau insalubre et ses effets sur la santé à courts et longs termes.

Les premières distributions de 82 purificateurs ORISA® ont eu lieu à Puerto Carreño dans le Vichada, au sein de 3 communautés. La mise en œuvre s’est poursuivie avec la distribution de 730 filtres dans les communautés de Cumaribo, dans ce même département, et à Puerto Inírida dans le département Guainía en novembre et décembre 2021. Les distributions sont effectuées grâce au soutien logistique du personnel de Fonto de vivo, de la Corporation pour le développement humain intégral et durable de la société colombienne, Coredukar, et de l’Association des conseils et autorités indigènes traditionnelles de la forêt tropicale de Mataven, ACATISEMA.

©Ministère du logement colombien – Enfants de la communauté indigène Esperanza PAVI buvant de l’eau purifiée par ORISA® – Puerto Carreño – Vichada – Colombie

Accompagner les bénéficiaires, un indispensable pour une bonne appropriation

Chaque famille bénéficiaire et établissements collectifs ont été formés à l’utilisation du purificateur d’eau ORISA®.Un soin particulier a été orchestré pour l’accompagnement des bénéficiaires à la mise en place et à l’entretien des purificateurs d’eau ORISA®. Des centaines de familles ont été formées à l’utilisation et aux opérations de maintenance afin qu’elles puissentrépondre à tous leurs besoins quotidiens et domestiques dans la durée. Au sein des établissements collectifs, les encadrants pédagogiques ont été formés pour répondre aux besoins en matière de consommation d’eau de boisson de l’ensemble des personnels et écoliers. Au sein des centres de santé, les professionnels de santé ont été formés à l’utilisation des purificateurs d’eau ORISA® permettant de disposer d’une eau dépourvue de contaminations microbiologiquesafin de prodiguer des soins médicaux avec une meilleure sécurité sanitaire. Dans chaque communauté indigène, une attention particulière a été portée afind’identifier une personne « gardienne de l’eau »pour qu’elle puisse êtreformée plus en profondeur à la maintenance et au suivi des purificateurs.Cela a permis à l’équipe locale de Fonto de vivo de maintenir un contact direct dans chaque communauté pour assurer le suivi et adresser les recommandations de maintenance dans les mois qui ont suivi la mise en marche des purificateurs ORISA®.

Quelques semaines plus tard, les équipes Médecins Sans Frontières sont retournés sur place pour continuer la distribution sur l’ensemble du village. Vue le grand nombre de bénéficiaires, cette distribution a duré 3 jours, toujours sous le même format que la première intervention et la suivante.

Pour répondre aux besoins des populations, 973 purificateurs d’eau ORISA®, associés aux autres éléments contenus dans les kits, ont été déployés en vue de limiter les maladies hydriques et par conséquent le taux de malnutrition.

  • ©Fonto de vivo Latam – Remise d’un ORISA® à une famille indigène de la communauté Esperanza PAVI – Puerto Carreño – Vichada – Colombie

  • ©Fonto de vivo LATAM – Formation à l’utilisation du purificateur ORISA® à l’ensemble des familles de la communauté indigène Esperanza PAVI – Puerto Carreño – Vichada – Colombie

  • ©Fonto de vivo LATAM – Visite de suivi des familles indigènes bénéficiaires de purificateurs ORISA® – Puerto Carreño – Vichada – Colombie

Un succès de ce projet FASEP basé sur la coopération Franco-colombienne

Près de deux ans après son lancement et à la suite d’un suivi des premières distributions mené fin 2023 auprès de bénéficiaires par l’équipe de Fonto de vivo France, ce projet FASEP se révèle être un vrai succès.

La clôture de la phase de distribution avec les dernières remises ont eu lieu en novembre dernier à Puerto Carreño en présence de la ministre colombienne du Logement, de la ville et du territoire Catalina Velasco Campuzano et de l’ambassadeur de France en Colombie Frédéric Doré. Pour cette dernière distribution concernée par ce projet FASEP, 44 purificateurs d’eau ORISA® ont été remis à toutes les familles de la communauté ESPERANZA PAVI ainsi qu’à 2 établissements scolaires.

L’organisation du projet, la logistique, l’appropriation de ces systèmes de filtration autonomes par les bénéficiaires, mais aussi et surtout la réduction des maladies hydriques dont ils ont pu témoigner, sont des facteurs qui démontrent la pertinence et l’efficacité de ce projet FASEP innovation verte. À tel point que 760 nouveaux purificateurs d’eau ORISA® ont quitté l’usine de fabrication vendéenne en France pour rejoindre la Colombie. Ceci, à la demande du département du Vichada qui a chargé les partenaires locaux de Fonto de vivo de les déployer auprès des paysans de la Région qui ont fait part au Gouverneur de leur volonté de disposer eux aussi d’un purificateur ORISA® à domicile.

©Fonto de vivo – Dernières distributions du purificateur ORISA® en présence de l’ambassadeur de France et de la ministre du logement de Colombie

Le gouvernement colombien envisage également la mise en place de nouveaux projets dans d’autres régions du pays afin de répondre au plus grand nombre de besoins des colombiens en matière de purification autonome de l’eau. Face à l’ampleur du problème et à l’urgence d’agir, le gouvernement considère que le rapport coût/bénéfice d’une solution d’ultrafiltration domiciliaire est le plus avantageux pour un accès rapide et massif à une eau saine par les populations les plus vulnérables et isolées.

La technologie ORISA®, basée sur une approche low tech, répond ainsi parfaitement aux problématiques des départements les plus pauvres et isolés et permet à toute personne de disposer d’une eau saine, sûre et fiable, produite directement par ses soins.

©Fonto de vivo – Eau purifiée par ORISA® 

LES PARTENAIRES DU PROJET FASEP

LES MEMBRES DU COMITÉ DE SUIVI DU FASEP

“Le problème d’accès à l’eau demeure majeur. Nous apportons de l’autonomie aux personnes qu’elles soient en situation d’urgence ou de développement humanitaire.”

David Monnier, ancien humanitaire, Président et co-fondateur de Fonto de vivo.Interlocuteur pour vos programmes humanitaires dédiés à l’accès à une eau saine.

“Adapter et rendre abordables les technologies de filtration aux usages de chacun, pour relever les défis sociaux et écologiques de notre époque.”

Anthony Cailleau, représentant France des projets en Colombie, Directeur Général et co-fondateur de Fonto de vivo.Interlocuteur pour l’aide au développement et à la coopération internationale.